AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
LES PERSONNAGES DE LA SAGA SONT LIBRES !!
VEUILLEZ RECENSER VOS DC.

Partagez | .
 

 un sacré soucis. - PV GARRETT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

♦ FONDATEUR ♦

avatar



▲ INSCRIPTION : 10/03/2014
▲ MESSAGES : 62

MessageSujet: un sacré soucis. - PV GARRETT   Sam 13 Sep - 1:50


un sacré soucis



Phénix reçu un contrat de la confrérie noire venant de nazir. elle devais éliminer un parjure qui vivait à Markarth. cependant, lorsque phénix arriva sur le lieu, le cadavre de sa cible gisait dans une marre de sang. s'il y avait bien une chose qu'elle détestait, c'était que l'on lui vole ses contrats. Phénix inspecta le corps, aucune marque. il ne s'agissait pas d'un assassin confirmé mais sûrement d'un amateur qui se débrouillait pas mal. elle poussa un rugissement de colère en donnant un coup de pied dans une bûche de bois.

Ombre, le loup noir que l'elfe des bois avait domestiqué était à ses côtés. ce fut d'ailleurs grâce à lui que Phénix retrouva la piste de la personne qui avait tué la cible de la jeune femme. une fois dans la ville, ce fut grace au flair de sa bête mais également du siens qu'elle retrouva la piste. être un vampire n'avait pas que des mauvais côtés. la piste s'arrêtait devant une maison abandonnée. elle sortit sa dague puis ouvrit la porte silencieusement. Phénix portait une longue cape avec une capuche qui ne laissait entrevoir que deux yeux d'un rouge brillant dans le noir.


- alors c'est toi qui m'à volé ma cible ?


Cracha t-elle en voyant un homme.



© EKKINOX

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



▲ INSCRIPTION : 12/09/2014
▲ MESSAGES : 32

MessageSujet: Re: un sacré soucis. - PV GARRETT   Sam 13 Sep - 10:55

"But now we dont play so don't pretend
To be anyone else but you"



    Le jeune argonien turbulent et impétueux qu'était Garrett avait un énième défaut, celui de ne pas tenir en place. Depuis qu'il s'était enfui de l'orphelinat de Faillaise et avait découvert à quel point les voyages pouvaient s'avérer enivrants il ne s'en lassait plus et passait de nombreuses nuits à la belle étoile pour courir tout Skyrim d'une ville à une autre.
    Cette fois-ci ses pas l'avaient mené jusqu'à une ville qu'il ne connaissait que peu du nom de Markarth. Il avait jugé bon de se donner apparence humaine une fois les portes d'entrée de la ville en vue, après tout il ne savait pas quelle serait la réaction des autochtones face à un non-humain et mieux valait ne pas attirer inutilement l'attention sur lui. Fougueux n'est pas idiot.
    Il s'était tout d'abord rendu à l'auberge du Sang d'Argent afin de se sustenter, après tout il n'avait rien mangé de plus que le pauvre bout de pain rassis qu'il lui restait plusieurs heures plus tôt, et également de prendre une chambre. C'était une précaution qu'il avait pris l'habitude de faire les premiers soirs lorsqu'il découvrait une ville inconnue ; on ne sait jamais à l'avance s'il y aura un endroit assez accueillant, et gratuit. Et puis les aubergistes ne sont pas réputés pour être malins face à la main habile d'un voleur.

    Le premier soir, donc, se passa sans trop d'encombre. Il avait profité du déclin de la journée pour déambuler de manière prétendument innocente dans les rues en pierre de la ville, son oeil expérimenté jaugeant en réalité les bâtisses les plus riches et leur niveau de sécurité.
    Conclusion : riches et idiots. Ces structures de pierre avaient beau sembler impressionnantes et imprenables au premier abord, c'était tout le contraire et s'introduire dans l'une d'entre elles serait chose aisée.

    C'est ainsi que le lendemain, après avoir épié les habitudes du maître de maison célibataire et l'avoir vu en sortir Garrett crocheta la serrure et piocha sans le moindre état d'âme dans les richesses qui s'accumulaient face à lui.
    Ce à quoi il ne s'était pas attendu en revanche, c'était que ledit maître de maison retourne chez lui plus tôt que prévu, d'après ses grognements près de la porte il y avait oublié quelque chose d'important, qui n'était autre que le ravissant collier pour femmes orné de perles et de pierres que tenait l'argonien dans sa main. Si ce n'avait été pour cet objet, il aurait sans doute pu s'en tirer sans être remarqué tellement l'homme était pressé, malheureusement sa subite disparition lui mit la puce à l'oreille et pas à pas il se rendit compte que trop de choses manquaient chez lui, jusqu'à ce qu'il ne trouve où se cachait le voleur.

    Garrett avait dû le tuer. Un coup précis infligé avec sa dague avant que l'homme n'ait le temps d'hurler et ainsi rameter gardes et curieux. Sans le moindre état d'âme, Garrett avait ensuite essuyé sa lame sur les riches parures du corps inerte à ses pieds puis, les dernières richesses récupérées, quitta la demeure.

    Lors de son inspection de la veille il avait découvert l'existence d'une maison abandonnée qui, après enquête, effrayait les habitants à cause de soi-disants faits étranges qui s'y seraient passés... un endroit parfait pour y passer la nuit en sommes !
    C'est ainsi que, sous sa forme reptilienne, il était en train de s'occuper du petit rat albinos qu'il avait sauvé des mois auparavant allongé sur le sol poussiéreux de la bâtisse. Moment qui fut dérangé par une étrange créature -une femme d'après sa voix- aux yeux rouges et d'un loup. Belle bête.Pas le moins du monde impressionné, Garrett se contenta de rouler sur le dos, les observant ainsi à l'envers, un sourire amusé flanqué sur son visage.


  • Vous devez chercher le mauvais argonien gente... dame ? un léger rire à cela, puisqu'à part sa voix il n'avait aucun indice de son identité, de plus ses yeux rouges prêtaient à confusion quant-à son appartenance à une quelconque race. Je vole bien des choses, mais sûrement pas des cibles. Une proie de chasse peut-être ? Je n'vois pourtant pas de gibier ici ! Eldur grimpa sur son torse, et Garrett le caressa distraitement, son regard se posant sur le loup. Qui fait partit de la meute de qui ? Vous de la sienne ou lui de la vôtre ? L'un comme l'autre, c'est tout d'même pas banal !


    Provocateur mais pas fou. Malgré tout, il se préparait à devoir se défendre au moindre geste douteux de l'intrus. Quoique lui-même n'avait pas spécialement plus de légitimité sur ce lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://CorvusCorax-RPG.skyrock.com

♦ FONDATEUR ♦

avatar



▲ INSCRIPTION : 10/03/2014
▲ MESSAGES : 62

MessageSujet: Re: un sacré soucis. - PV GARRETT   Dim 14 Sep - 0:13


un sacré soucis



Phénix avait perdu de l'or, car Astrid devait déjà être au courant par ses petits "oiseaux" de la mort du contrat. Le vol de cible de la confrérie noire voulue ou non voulue était quelque chose d'insultant. Et Phénix devait récupérer soit de l'or, soit la vie de la personne qui avait tué sa cible. Elle regarda la maison abandonnée, le domaine de molag bal. Non difficile à deviner lorsque l'on faisait partit de ses "favoris". La jeune femme regarda l'argonien, il avait l'air... Dépravé, mais sans trop l'être. Une couverture contre les autres voleurs sûrement...

Quand il éleva la voix en roulant sur le dos, elle ne sourcilla pas, des provocations, elle en avait reçu beaucoup et cela ne l'atteignait pas le moins du monde. Sauf lorsque l'ont parlait de Varda, sa petite protégée au Clan Volkihar. Etant enfant, elle avait tellement été humiliée qu'aujourd'hui, elle s'en fichait royalement. Sans répondre à ses phrases, Phénix retira sa capuche. "Qui fait partit de la meute de qui ? Vous de la sienne ou lui de la vôtre ? L'un comme l'autre, c'est tout d'même pas banal !"


- crois moi, tu n'aimerais pas le savoir...


Fit elle froidement.

- l'homme que tu as tué aujourd'hui appartenait à la confrérie noire.


Phénix s'approcha puis posa un genoux à terre afin de se mettre presque à la hauteur du garçon allongé.

- j'imagine que tu sais ce que ça implique ? bien qu'un simple voleur ne doit pas connaître ces choses là.


© EKKINOX

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



▲ INSCRIPTION : 12/09/2014
▲ MESSAGES : 32

MessageSujet: Re: un sacré soucis. - PV GARRETT   Lun 15 Sep - 23:59


    Finalement, la nouvelle venue consentit à rabattre son capuchon permettant à Garrett de voir à qui il avait à faire. Assez rapidement il reconnut les traits particuliers aux elfes des bois chez cette femme, pourtant il y avait quelque chose en elle qui clochait. Un détail manquant, une pièce de puzzle en moins sur laquelle il n'arrivait pas à mettre le doigt. Elfe ou pas, sa peau était bien trop blanche et ses yeux rouges n'étaient pas naturels. Il y avait quelque chose à son propos, mais quoi ? Il fallait qu'il réussir à le découvrir.

  • « L'homme que tu as tué aujourd'hui appartenait à la Confrérie Noire. J'imagine que tu sais ce que ça implique ? Bien qu'un simple voleur ne doit pas connaître ces choses là. »

    Le jeune argonien ne dit rien, se contentant de fixer la femme de ses yeux de serpent. Bien sûr qu'il connaissait la Confrérie Noire. Qui n'en avait jamais entendu parler ? De plus, en tant qu'ancien membre de la Guilde des Voleurs il lui était déjà arrivé d'être témoin de cas où des "voleurs indépendants" faisaient de l'ombre aux profits de la Guilde... son père lui-même n'avait-il pas été tué par ces personnes-là à cause de cela après tout ?

    D'expérience, Garrett savait pertinemment que son allure de reptile pouvait être une gêne pour les autres espèces qui ne partageaient pas de tels traits animaux. Même les kahjeets, dont le sang était pourtant mêlé à celui de félins, n'avaient pas le même problème que les argoniens lorsqu'il était question de "contacts sociaux", ou tout simplement de rapports avec d'autres. Les races d'aspect plus humanoïdes avaient accès à un panel d'émotions faciales tel que les siens ne pouvaient s'y mesurer, puisque nombre d'entre elles n'étaient pas visibles pour un œil non averti, aussi seule l'intonation de leur voix leur permettait d'avoir une chance de ne pas être mal compris...

    C'est pourquoi, toujours sans un mot, il profita de sa faculté à changer de peau pour prendre forme humanoïde. Après tout son apparence humaine plaisait, il le savait et en jouait. Et même s'il doutait que l'elfe soit très réceptive à ses charmes, cela ne pourrait pas lui nuire. Il balança ses jambes sur la chaise à côté de lui afin de les surélever et, désormais légèrement de biais, pencha la tête afin de continuer à fixer l'assassin de son air le plus innocent. Celui grâce auquel les dames avaient tendance à prendre sa défense lorsqu'on l'accusait de quelconque malhonnêteté...

  • « Vous n’abîmeriez tout de même pas un si beau visage... si ? »

    Il ne aucunement à nier son crime. Il n'en avait aucune honte et n'éprouvait pas le moindre remord à ce fait, ce n'était pas la première fois que cela arrivait après tout. De plus qu'y aurait-il eu à nier ? Bien peu de choses lui auraient permis de plaider innocent, ce n'aurait été que du temps perdu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://CorvusCorax-RPG.skyrock.com

♦ FONDATEUR ♦

avatar



▲ INSCRIPTION : 10/03/2014
▲ MESSAGES : 62

MessageSujet: Re: un sacré soucis. - PV GARRETT   Mar 16 Sep - 4:49

un sacré soucis



Quand j'étais plus jeune et que j'étais arrivée en Bordeciel avant d'être mordue par le Seigneur Harkon, j'avais découvert les Khajiits et les Argoniens, que j'appréciais car ils étaient différents des autres. Ils ne ressemblaient à aucun autre, et c'est ce qui m'attirait à souvent aller leur parler. Moi qui me sentais différente, j'avais trouvé refuge dans une caravane Khajiit et quand on passait à Vendeaume, j'allais sur les quais pour voir les Argoniens.

Aujourd'hui j'étais toujours aussi outrée de voir la maltraitance qu'ils recevaient par les Nordiques. Les rumeurs sur le skooma, le fait qu'ils n'étaient pas humain. Même mon coeur de vampire n'appréciait guère cela. C'était aussi pour cela que depuis que j'avais un haut statut chez la confrérie noire, je refusais les contrats de Khajiits et d'Argoniens.

- Je préfère encore l'autre forme.

Dis je d'un air agacé. Je soupira, je détestais avoir à faire avec les "hybrides". Je m'étais trop battue pour eux dans ma jeunesse pour les rabaisser aujourd'hui.

- Écoute, tu dois un dédommagement à la Confrérie Noire. Soit tu paie, soit tu meurs. Et je n'ai pas envie de croiser le fer avec toi. J'ai autre chose à faire que de me battre. C'est à toi de voir...

Déclarais je en soupirant d'un air impatient, gardant toujours ma main sur le pommeau de mon épée logée dans ma ceinture.

- désolée c'est très court >< -
Code by Silver Lungs

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



▲ INSCRIPTION : 12/09/2014
▲ MESSAGES : 32

MessageSujet: Re: un sacré soucis. - PV GARRETT   Mar 16 Sep - 18:15





Un sacré soucis

Garrett Aegir & Phénix



Tiens ? Une humanoïde que sa forme naturelle ne rebutait pas ? Rares étaient ceux affirmant pareille chose, quoi que ce ne fut pas spécialement pour déplaire à Garrett. Bien évidemment son apparence très reptilienne était celle dans laquelle il se sentait le plus à l'aise, après tout c'était ainsi qu'étaient ceux de sa race, mais après avoir appris avec les années que les hommes préféraient avoir à faire à l'un des leurs copier leur apparence était devenue une nécessité. Elle avait ses avantages certes, mais rien que pour trouver son équilibre dans un corps sans queue il lui avait fallu plusieurs semaines avant de pouvoir se déplacer sans chuter au bout de dix pénibles mètres.

« Tiens, enfin une personne de bon goût ! Rares sont les personnes capables d'apprécier les bonnes choses. Mais... je suis bien sous cette forme pour l'instant... »

Un sourire taquina étira le visage du jeune homme qui semblait prendre un malin plaisir à faire le contraire de ce que l'on attendait de lui. Une certaine incapacité à répondre favorablement aux ordres, voire même aux suggestions et diverses choses du genre.
Cette fois-ci, il y avait pourtant une autre raison pour qu'il n'ait aucune considération de ce que lui avait dit l'elfe et elle était aussi simple que naturelle ; il lui était tout simplement impossible d'effectuer ces transformations à tour de bras sans risquer de s'épuiser inutilement voire gravement. Il ne savait pas exactement quel risque il encourrait s'il changeait son apparence trop souvent en trop peu de temps et n'avait pas exactement envie de le savoir. Surtout pas maintenant en fait.

« Écoute, tu dois un dédommagement à la Confrérie Noire. Soit tu paie, soit tu meurs. Et je n'ai pas envie de croiser le fer avec toi. J'ai autre chose à faire que de me battre. C'est à toi de voir... »

Finalement, Garrett autorisa un soupire à percer la frontière de ses lèvres à ces mots. C'était une situation dérangeante, surtout pour lui, et il lui fallait donc trouver un moyen de s'en dépêtrer sans trop y perdre, il doutait réussir à retourner les choses à son avantage étant donné les problèmes qui se présentaient à lui mais au moins il pouvait essayer de s'en tirer sans trop de dégâts. Déjà garder sa tête sur ses épaules aurait été un bon début.
Dans une moue ennuyée très enfantine il se laissa entièrement choir sur le sol (sur le ventre cette fois) et sembla se résigner à ce qui l'attendait. Il plaça ses mains à plat sous sa joue, la tête tournée vers l'assassin visiblement très ennuyé par la situation. Finalement il se décida à lui répondre, une lueur soudainement moins innocente dans le regard, qui contrastait grandement avec son expression précédente.

« Et... quels genres de dédommagements acceptez-vous dans ces cas-là gente dame ? »

Les pensées sous-jacentes dans sa phrase étaient plus qu'évidentes et il ne cherchait pas le moins du monde à s'en cacher. De toute manière il n'allait pas se cacher de quoi que ce soit, puisque si cela pouvait lui permettre de garder sa tête sur les épaules ET de l'argent qu'il avait amassé, il ne s'en plaindrait pas tiens.


[Non c'est très bien t'en fais pas ! ^^]



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://CorvusCorax-RPG.skyrock.com




Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: un sacré soucis. - PV GARRETT   

Revenir en haut Aller en bas
 

un sacré soucis. - PV GARRETT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Conspiration en lieu sacré [ Marianne ]
» Les 4 sacrés du ciel
» Pour que nos soucis s'envolent... [PV Haven]
» Un sacré merdier pour un premier RP
» Un secret, c'est sacré. [solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SKYRIM ADVENTURE :: BORDECIEL :: Markarth :: ▲ Maison Abandonnée-